Auteur -Francklin Pierre

La diversité culturelle : plus qu’un concept.

francklin dot com 180 facebbokLa diversité culturelle au sein d’une société est un des facteurs essentiels à son épanouissement. Ce concept, qui consiste en la coexistence de plusieurs cultures en une même région ou en un même pays, est devenu synonyme de tolérance, de civisme et de développement. En effet, les minorités culturelles ne doivent pas être marginalisées. Au contraire, il est du devoir de tout un chacun de les accepter telles quelles et de les respecter.

En plus d’être un concept idéologique, la diversité culturelle est un sujet à débat dont plusieurs pays se préoccupent énormément, notamment les Etats-Unis, le Canada et la France. Il va sans dire qu’elle permet de maintenir le dialogue entre les cultures, de promouvoir la solidarité entre les différentes communautés, et de favoriser le sentiment d’appartenance chez les minorités. De plus, la diversité culturelle s’associe souvent à la diversité linguistique, et cette dernière aide à enrichir le dialecte.

Soyons donc tolérants !

ESMA MOKHNACHI / ALGERIE / POUR WWW.FRANCKLIN.COM

Francklin à accepté de poser contre les violances faites aux femmes…

Meetez du rouge

 

Non aux violences faites aux femmes! Francklin Pierre et plusieurs autres  personnalités bien connus comme Patrick Bruel, Patrick Poivre D’Avor… ont accepté de poser avec du rouge à lèvre, contre les violences faites aux femmes! Une initiative de Alice Lepers à apprécier sur: www.mettezdurouge.com

Twitter: @Tenyi2

Exemple à suivre / PTPI, partenaire de la paix en Afrique de l’Ouest

PTPI, partenaire de la paix en Afrique de l’Ouest

L’instabilité politique latente et le climat social alourdi par des violences post électorales et des affrontements armés, suffisent à justifier l’engagement de PTPI dans la prévention des conflits et le maintien de la paix en Afrique occidentale.

Pour l’organisation, il s’agit d’amplifier l’héritage de Dwight Eisenhower dans la région, en y promouvant des valeurs morales et des principes démocratiques. A cet effet, l’action de PTPI se focalise sur la promotion de la bonne gouvernance, en accord avec les principes de reddition de compte et de transparence. Aussi, l’organisation propose-t-elle un dialogue permanent entre acteurs du pouvoir et autres forces vives de la nation.

En définitive, PTPI s’efforce d’alimenter l’exercice d’un jeu démocratique libre et respectueux des droits de l’Homme. Pour l’organisation internationale bénévole, la paix en Afrique de l’Ouest passe par un dialogue des peuples et la culture de valeurs démocratiques justes.

AHLE Francis / Benin / www.francklin.com

Hispaniola, Quisqueya, Haiti ou Boyo va gagner…

IMG-20150307-WA0011L’esprit de Quisqueya gagnera!

Il existe en Haïti et en République Dominicaine d’autres voix. Des voix qu’on entend peu mais qui sont bien là et qui ne demandent qu’une chose « La paix »

Ces voix sont pourtant bien nombreuses et même majoritaires. Elles existent des deux cotés de l’île et souffrent de toutes ses animosités faites et soutenues par des groupes faisant la promotion de la haine entre les deux peuples.

Charles De Gaule disait: « Un patriote est celui qui aime sa patrie et un nationaliste est celui qui déteste celle des autres »

Tous les nationalistes extrémistes qui se trouvent des deux cotés de l’île perdront.

Les violences, les crimes ne serviront à rien si non qu’à satisfaire la soif des criminels qui les commettent… La paix doit régner sur l’île. Rappelons-nous qu’il sagit de notre île!

Il existe des citoyens qui ne connaissent que cette île et leur survie dépend de la paix entre les deux pays, ils existent d’autres qui sont tout simplement des citoyens de l’île, le sang des deux pays coule dans leur veine.

Pour ceux qui brandissent les haines du passé, prenons l’exemple France Allemagne, deux pays qui ont fait la guerre. La France fut humiliée, des milliers de citoyens français furent massacrés durant l’occupation allemande. Aujourd’hui la coopération franco-allemande est l’une des plus séduisantes, des plus juteuses, des plus fortes en europe, et représente l’âme même de l’union Européene.

Si eux ils peuvent le faire, allors pourquoi pas nous?

Heureusement que nous sommes aussi des êtres humains, allors réfléchissons et agissons pour le mieux entre et pour nous deux.

Brûler des drapeaux ne nous à aider en rien jusqu’ici… Disons plutôt « Oui » pour la paix à Hispaniola, Haïti, Quisqueya ou Boyo!

Vive Haïti, Vive la République Dominicaine!

Francklin Pierre Tenyi II

Twitter: @Tenyi2

CETTE ÉMISSION RESTE MA PRÉFÉRÉE 14 ANNÉES DE SUITE

20141114_230328Les années passent, et voila 2015 est bien là! Des choses ont changé mais pas toutes. Il y a définitivement quelque chose à laquelle je reste accroché. Après avoir découvert  « Le Plus Grand Cabaret du Monde » en l’an 2000, cette émission demeure ma préférée après 14 années de suite. Merci à tous les marchands de bonheur qui y sont passés. Merci à toi Patrick Sebastien. J’apprécie beaucoup quand à chaque introduction, tu n’oublies jamais de saluer ceux là qui te regardent de l’autre bout du monde (Je suis un).

D’autres émissions et rubriques que j’ai beaucoup aimées et qui m’ont bien bercé pendant l’année 2014:

– Vivement Dimanche – Les Z ‘amours – Pyramide – Le carnet de Julie – Télé Matin – Paris des Arts – Vos objets ont une histoire – Secrèt d’Histoire – Sur le net –  D’art d’art – Tech 24 – Questions pour un champion.

En ce qui concerne  le plus grand cabaret; Je suis tombé dans cette boite pendant que j’étais déjà assez grand, mais il semble que je suis la sardine qui se trouve vraiment jusqu’au fond.

Francklin Pierre Tenyi II / Twitter: @Tenyi2

www.francklin.com

Ces raisons pour ne plus fêter noel…

pere noel interditIls sont plusieurs millions sur terre, à avoir été bercés depuis leurs plus jeunes âges par des chansons de Noël que beaucoup trouvent si douces et si agréables aujourd’hui encore. Plusieurs millions (Chrétiens et même certains non croyants) à avoir grandi et vécut dans l’esprit de Noël. Noël était et est encore : amour, partage, paix, union, nous a-t-on appris. Cependant depuis quelques années, d’autres idées ont apparu à l’horizon et s’installent déjà par ci, par là…

Parmi tant d’autres prenons en exemple les États-Unis. Pays longtemps connu pour ses fameuses célébrations et ses très beaux sapins de Noël. Pourtant de nos jours, au nom de la neutralité, de la laïcité ou sous prétexte de ne pas choquer… Il est interdit de parler de fête de Noël dans des écoles de plusieurs régions de ce pays et pire encore, l’arbre de Noël, là où ce n’est pas encore interdit de monter un, s’appelle désormais arbre de fête de fin d’année.

Question! Pourquoi priver un autre d’une fête, « bien dit, une fête » qui le rendait heureux, à cause d’un autre qui ne participe pas, ou qui n’y croit pas? Ne serait-il pas mieux d’en profiter pour enseigner « le vivre ensemble » à ces jeunes?

Aujourd’hui on peut lire pas mal d’infos ou de billets de blogue, où plus d’un se plaignent ou dénoncent l’interdiction de visite du père Noël dans des écoles, de la disparition de sapin de Noël dans plusieurs endroits aux États-Unis, en France… Des endroits où traditionnellement ces sapins se trouvaient chaque année pour le bonheur de centaines et de milliers de passants. Comme si la laïcité d’aujourd’hui ne peut plus rimer avec diversité, tolérance, échange culturel, connaître ou apprendre de l’autre.

Pourquoi ne plus fêter Noël, quand ceux qui l’ont toujours fait, l’ont justement fait au nom de l’amour, du partage, de la joie, de la vie, de la lumière, etc.?

Pourquoi ne plus fêter Noël, quand on apprend le nombre de trêves bien que non officielles qui furent conclues sur les fronts entre soldats anglais et allemands durant la Première Guerre mondiale. Petites trêves qui ont permis aux soldats des deux camps d’échanger des cadeaux, de chanter des refrains de Noël avant de reprendre les combats.

Pourquoi ne plus fêter Noël quand, même dans ces moments les plus difficiles, cette fête a permis au prochain soldat tué d’avoir eu la chance de vivre encore un peu, juste le temps d’une chanson de Noël?

Pourquoi ne plus fêter Noël, quand ce jour-là, des petits enfants reçoivent des cadeaux, on s’envoie des cartes de vœux de bonheur, d’amitié, certains vont à l’église, d’autres restent à la maison pour prier, des groupes en profitent pour faire des dons, certains se contentent de fêter, de profiter du moment, et quand pour des milliers d’autres c’est tout simplement le jour le plus beau de leur courte vie?

Des fêtes chrétiennes, juives, musulmanes, laïques ont toujours existé, elles ont traversé le temps, elles ont coexisté, voilà le mot magique… pourtant aujourd’hui nous en sommes là…

En tout cas, vous qui aimez Noël, à la vitesse que ça avance, quand ces derniers temps, quelque part vous remarquez un sapin ou le père Noël en personne, approchez vite, car la fête semble presque finie.

Francklin Pierre Tenyi II / Twitter: @Tenyi2